LA RADIOFRÉQUENCE

Les appareils de radiofréquence ne font pas appel à la lumière. Leur mode d’action est fondé sur l’émission d’ondes électromagnétiques à très hautes fréquences.

Médecine esthétique : la radiofréquence

Qu'est-ce qu'un appareil de radiofréquence médicale ?

Les appareils dermatologiques de radiofréquence peuvent faire appel à  plusieurs formes d’émission : monopolaire, bipolaire ou, en dérivées de celle-ci, tripolaire et multipolaire.

Le fonctionnement est le suivant : en passant par les deux électrodes le courant change de polarité un nombre incalculable de fois et génère un mouvement d’électrons dans les tissus, dont les particules d’eau.

Cette énergie cinétique finit par se transformer assez rapidement en chaleur. 

L’appareil installé au cabinet du Dr Butnaru bénéficie de la technologie 3Deep™ : selon leur surface (adaptée à la zone à traiter) les pièces à mains disposent de 4 ou 6 électrodes et un algorithme assure une circulation du courant alternée entre chaque combinaison possible de deux électrodes. La multiplication des pôles permet aussi de mieux répartir l’énergie.

 

La technologie 3Deep

La technologie 3Deep™ offre deux atouts complémentaires : des champs magnétiques adjacents créent des forces antagonistes qui contraignent l’énergie à se propager verticalement directement vers les cellules et les tissus visés en réduisant l’impact au niveau de l’épiderme, un capteur d’impédance ajustant la puissance à délivrer en fonction des variations de celle-ci.

Le but est d’augmenter la température de l’épiderme jusqu’à 41-42°C, pour chauffer le derme aux alentours de 55°C puis maintenir cette température par des mouvements circulaires pendant 20 à 45 minutes, selon la zone traitée.

De nombreuses indications

Grâce à ses trois modes de fonctionnement et en fonction des réglages adoptés, la radiofréquence 3DEEP™ (standard, fractionnée et à micro-aiguilles) provoque une néocollagénèse dans le cas des traitements du relâchement cutané ou des cicatrices mais permet aussi vider les adipocytes d’une partie de la graisse dans les traitements des amas graisseux et du remodelage corporel.

La radiofréquence fractionnée

Comme sur les lasers, une technique fractionnée a également été développée pour la radiofréquence.

Le nombre d’électrodes est multiplié, permettant d’augmenter l’énergie délivrée et, en fonction des réglages adoptés, de générer un effet ablatif (traitement des ridules, imperfections de la peau, etc.)

La radiofréquence à aiguilles

C’est la toute dernière innovation apportée à la technologie de radiofréquence.

Elle vise avant tout le remodelage thermique en profondeur exigé par le traitement des rides et des cicatrices. La pièce à main appliquée sur la peau comporte 25 micro-aiguilles qui vont amener la chaleur jusqu’au derme, créant de surcroît une réaction de cicatrisation qui participera à une néocollagénèse. Hyperfines, stérilisées, revêtues d’une mince couche d’or, elles ont une profondeur d’insertion réglable qui peut aller jusqu’à 5 mm. Les micro-aiguilles de la technologie 3DEEP sont du type non isolées, c’est-à-dire qu’elles diffusent la chaleur sur toute leur longueur, pour des traitements plus efficaces et plus rapides car nécessitant moins de passages.