LÉSIONS PIGMENTAIRES

Les lésions pigmentaires : lentigo, mélasma ...

Les taches brunes

Qu’on les appelle taches de vieillesse, lentigos séniles ou encore taches de soleil (même s’il existe une très légère différence dans leur origine), ce sont de petites taches brunes, planes, qui apparaissent au fil des années. Ce sont les lésions pigmentaires typiques.

Elles sont dues à une prolifération mélanocytaire, elle-même provoquée par le vieillissement et les expositions répétées au soleil. Elles surviennent en plus ou moins grand nombre sur les zones régulièrement exposées au rayonnement solaire : visage, décolleté, mains.

Totalement bénignes et simplement disgracieuses pour beaucoup de patientes, ces taches peuvent néanmoins être confondues avec d’autres qui ne le seraient pas, aussi est-il recommandé de consulter votre dermatologue.

Le Dr Butnaru pourra d’ailleurs vous proposer de les faire disparaître grâce à la technologie SWT, la plupart du temps en une séance. Les flashs lumineux entraînent un brunissement des taches dans les 5 minutes qui suivent puis la formation de croûtelles dans les 24 heures. Celles-ci tomberont d’elles-mêmes en 8-10 jours environ.

Le peeling est un traitement alternatif qui peut aussi être réalisé par votre dermatologue.

Le mélasma

Le mélasma (appelé aussi chloasma) se traduit par des zones de pigmentation brune plus marquée que le reste de la carnation du visage.  Bien que leur délimitation soit plutôt imprécise, les zones de mélasma ont cependant pour particularité d’être généralement disposées de manière symétrique autour des yeux ou de part et d’autre du nez. Elles touchent essentiellement les pommettes et le front mais peuvent aussi affecter le menton. Le mélasma est très majoritairement féminin et se rencontre fréquemment chez les sujets asiatiques ou arabes. Ses causes précises demeurent à ce jour un peu mystérieuses mais sont liées à une surproduction de mélanine. Plusieurs facteurs déclenchants sont suspectés : la grossesse (d’où son appellation fréquente de « masque de grossesse »), les contraceptifs oraux, les changements hormonaux, une prédisposition génétique et les expositions au soleil. Une composante vasculaire semble également probable. Le mélasma peut être épidermique ou dermique (dans ce cas il n’est pas visible en temps normal mais il peut être activé par différents événements) ou, le plus fréquemment un mixte des deux. Son traitement est difficile et les soins cosmétiques sont souvent privilégiés ; néanmoins, sur les phototypes clairs, un protocole de traitement avec la lumière SWT donne assez souvent de bons résultats de même que les peelings ou le relissage au laser Er:YAG. 

Il est en revanche totalement interdit de traiter le mélasma dermique avec les appareils, sauf à provoquer un rebond épidermique catastrophique.

Le teint brouillé

Avec le temps, la couleur de la peau peut perdre de son homogénéité. Divers facteurs tels que le tabagisme, la pollution, le stress finissent par altérer la microcirculation du sang. Or celui-ci apporte pourtant aux cellules l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin tout en les débarrassant des déchets. Insuffisamment oxygénées et nourries, les cellules accumulent alors les toxines et le teint devient terne, brouillé.

Pour effacer ces signes de vieillissement, peeling à l’acide glycolique, séances de LED, technologie SWT ou relissage cutané superficiel avec le laser Erbium:YAG fractionnel (généralement en une séance pour ces deux technologies) font partie de l’important arsenal de solutions thérapeutiques que le Dr Butnaru sera en mesure de vous proposer.

Tarifs

Veuillez consulter le Dr Butnaru pour obtenir un devis précis personnalisé lié à l’importance de la zone ou au nombre de lésions à traiter ainsi que de la technique choisie.