ÉPILATION DÉFINITIVE

Pour vous garantir une épilation définitive efficace, sûre et validée par des centaines de milliers de traitements dans le monde, le cabinet de votre dermatologue dispose de deux appareils parmi les plus performants du marché : technologie SWT de toute dernière génération (sigle anglais pour Technologie Sélective des Longueurs d’onde)  et  laser Nd: YAG aux caractéristiques innovantes. Le Dr Butnaru choisira le type d’appareil convenant le mieux à votre cas spécifique. Toutes les zones du corps peuvent être épilées, sur tous les types de peau.

Notez que le Dr Butnaru préférera vous parler d’épilation « permanente » plutôt que d’épilation « définitive », quelques poils étant toujours susceptibles de repousser au bout de quelques années, en particulier lors de changements hormonaux. Une séance d’entretien pourra alors être programmée.

Médecine esthétique : l'épilation définitive

Quel en est le principe ?

L’épilation permanente par laser ou par lumière pulsée repose sur le même principe :  la photothermolyse sélective, c’est-à-dire la transformation en chaleur de l’énergie lumineuse émise par l’appareil lorsqu’elle est absorbée par une cible, le chromophore ; pour l’épilation il s’agit de la mélanine des poils, pigment produit par les cellules appelées mélanocytes et responsable également de la coloration de la peau.

Avec les réglages appropriés de durée et d’énergie de l’impulsion lumineuse, l’élévation de température induite par celle-ci va être propagée par la tige du poil jusqu’à sa racine dans le follicule qui sera détruite aux environs de 65° C empêchant ainsi toute repousse. La présence impérative de mélanine dans le poil explique que l’épilation laser ne puisse être efficace sur les poils blonds, roux clair, gris et a fortiori blancs. Des protocoles reposant sur une approche totalement différente de l’utilisation des lasers sont néanmoins en cours d’études.

Avant de commencer ...

Pour que la séance d’épilation laser soit efficace, plusieurs conditions sont indispensables :

  • Vous devez renoncer absolument à toute épilation à la cire ou à la pince dans le mois qui précède la séance parce que ces deux procédés ont pour effet d’arracher en même temps le poil et sa racine car la présence du poil est nécessaire pour conduire la lumière et entraîner la destruction de la racine.
  • Il convient en revanche de raser le poil la veille de la séance pour qu’il ne dépasse pas de la peau de plus de 1 mm afin d’éviter qu’avec la chaleur il ne colle à l’applicateur et n’occasionne une possible brûlure ; il vous sera cependant demandé de laisser une petite zone non rasée afin que le Dr Butnaru puisse juger de l’épaisseur du poil, un paramètre très important pour le réglage de l’appareil. 
  • Pour des raisons hormonales, l’épilation des très jeunes filles mais aussi celle de la plupart des hommes jusqu’à l’âge de 35 ans ne donneront que des résultats partiels et nécessiteront très probablement le renouvellement ultérieur du protocole.
  • Enfin, des précautions particulières sont impératives en ce qui concerne les expositions au soleil. Voir la technologie SWT – Précautions avant le traitement. Les mêmes s’appliquent au laser.

Pendant la séance

Avec la technologie SWT comme avec le laser, une sensation de chaleur survient pendant le traitement. Dans le premier cas vous ressentirez en outre comme un coup d’élastique claquant sur la peau, dans le second comme des picotements d’aiguille. Les deux sont parfaitement supportables. Grâce à la large surface de l’applicateur SWT (8,64 cm²) et à sa fréquence de tirs élevée, comme avec le balayage du laser  les séances d’épilation sont rapides: de 5 minutes pour le contour de la bouche à environ 30 minutes pour les deux demi-jambes.

Après la séance

Un léger érythème (rougeur) pourra durer quelques heures. Chez certaines personnes à la peau hyper réactive de petites papules rouges, indolores et sans gravité, peuvent être observées sur les jambes, elles auront disparu au bout de 24 heures au maximum. Une crème apaisante pourra être appliquée.

Il est en revanche crucial de se protéger du soleil pendant un mois (exposition limitée et crème solaire UVA/UVB indice SPF 30 minimum systématique).

A l’issue de la séance les poils traités sont toujours présents dans leur follicule mais ils sont morts et seront expulsés par l’épiderme selon un processus naturel en huit-dix jours, donnant le sentiment qu’une repousse est déjà en cours… En fait, s’ensuivra avant la séance suivante une période de tranquillité plus ou moins longue, en fonction de la localisation de la zone épilée.

Combien de séances ?

La pousse des poils se fait par cycles, lesquels comportent plusieurs phases : la phase anagène, phase de croissance d’un nouveau poil, la phase catagène pendant laquelle le poil ne pousse plus et se sépare de sa matrice, la phase télogène, période de repos cellulaire complet, et la phase exogène qui correspond à l’expulsion du poil par l’organisme.

La phase anagène est la seule où la concentration de mélanine est vraiment importante, c’est donc la seule durant laquelle l’épilation est efficace. A peu près 20 à 25% de la pilosité est détruite lors de la première séance. Entre chaque phase anagène il va s’écouler entre quatre et huit semaines selon les zones (le Dr Butnaru vous donnera toutes les informations à ce sujet) ce qui correspond donc à l’intervalle à prévoir entre les rendez-vous. À noter qu’au bout de 3 séances l’intervalle entre chaque séance s’allonge de façon conséquente dans le cas des jambes. Un protocole normal comporte 5-6 séances, quelques fois 7 sur certaines zones (visage).

Cas spécifique de l'épilation des peaux foncées

Les peaux plus mates et plus foncées des personnes d’origine africaine ou asiatique nécessitent une attention particulière.

En effet, celles-ci présentent une concentration de mélanine beaucoup plus importante que pour les personnes blanches de type caucasien de sorte qu’elles vont, comme les poils, absorber la lumière, avec des risques de brûlures et d’hypopigmentation. L’appareil utilisé par le Dr Butnaru est couramment employé en toute sécurité dans les pays du Maghreb, en Afrique du Sud et dans la majorité des pays asiatiques. Il dispose de réglages qui ont été spécifiquement adaptés à ce type de peau (longueurs d’onde moins absorbées par la mélanine de la peau, durée plus longue des impulsions pour des poils plus épais, énergie ajustée).

Réglementation

Il est opportun de rappeler que selon la législation clairement en vigueur en France, les actes d’épilation, hormis ceux réalisés à la cire ou à la pince à épiler, sont interdits à toute personne n’ayant pas la qualité de Docteur en médecine ou au minimum ne travaillant pas en présence de celui-ci dans le cabinet et sous sa supervision, sauf à tomber sous le coup du délit d’exercice illégal de la médecine.

Tarifs

  • Épilation demi-jambes plus genoux : 200 € la séance
  • Épilation maillot : 125 -150 € 
  • Épilation aisselles : 100 € 
  • Épilation lèvre supérieure : 50 €
  • Épilation lèvre supérieure et menton : 70 €